Au Carrefour jeunesse-emploi Saguenay,
On s'emploi avec vous! On s'emploie
Avec vous! Le Carrefour jeunesse-emploi Saguenay est l'organisme de référence en matière d'employabilité des 16 à 35 ans. Nos services sont gratuits et disponibles partout au Saguenay.
En savoir plus sur le CJE Saguenay

TDA/H, le dire ou non à l'employeur?

le 15 juin 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Choisir le bon moment

Si vous avez choisi de parler de votre TDA/H à l’employeur, il n’est peut-être pas utile de révéler votre condition déjà à l’étape de l’entrevue si vous avez réussi à développer des habiletés qui compensent vos défis personnels. Par contre, si le TDA/H vous affecte au point d’altérer votre performance en entrevue ou si vous souhaitez sélectionner un employeur ouvert, vous devez peut-être aborder la question. Personne n’a envie de faire peur à l’employeur, mais personne n’a envie d’occuper un emploi qui le dépasse dans un milieu où aucun accommodement n’est possible.

Si vous hésitez à le dire, mais que vous sentez que votre condition affecte la qualité de votre travail, évitez de garder le TDA/H comme une carte cachée servant à éviter le congédiement. On vous reprochera alors d’avoir attendu trop longtemps ou d’essayer de vous dérober de vos responsabilités. Pour obtenir des accommodements, vous devez collaborer aux processus, proposer des ajustements et être à la recherche de solutions, idéalement avant l’apparition du problème.

Choisir la bonne personne

Qui peut vous aider dans l’entreprise? Votre supérieur immédiat, pour ajuster vos tâches. Les ressources humaines, pour être protégé par la loi. Votre représentant, votre syndicat ou votre responsable du programme d’aide aux employés, pour être guidé dans vos démarches. La personne qui vous fait passer l’entrevue, pour obtenir un accommodement pendant l’entrevue. Vos collègues, pour obtenir leur support et de la compréhension. Cependant, soyez conscient que d’informer tous vos collègues et tenir vos supérieurs dans l’ignorance peut être une mauvaise idée. Évitez d’en faire un problème-dont-on-doit-taire-le-nom devant les patrons, tout le monde risque d’être inconfortable et cela risque d’irriter la direction si elle venait à le savoir (ce qui ne saurait tarder).

Avec les bons mots

Si vous avez l’intention d’en parler, réfléchissez aux mots que vous allez utiliser. Souhaitez-vous entrer dans les détails ou rester en surface? Voulez-vous nommer votre diagnostic exact ou parler d’un trouble neurologique? Nous vous suggérons de parler des effets concrets de votre condition sur les tâches à exécuter, des besoins précis d’accommodement que vous proposez à l’employeur et n’oubliez pas de mentionner les forces que vous avez développées en faisant face au TDA/H : créativité dans la recherche de solutions, grande capacité d’adaptation, idées novatrices, etc. Parfois on travaille si fort pour améliorer un défi personnel qu’il devient notre plus grande force.

Et si vous choisissez de ne pas en parler?

Seul vous avez le droit de révéler votre diagnostic. Si vous choisissez de ne pas en parler à l’employeur, vous devez vous débrouiller par vous-même afin de limiter l’impact du TDA/H dans votre travail. En début de carrière, vous n’avez peut-être pas encore mesuré l’impact du TDA/H sur votre performance en emploi. Une erreur qu’on voit souvent est de ne pas faire le lien avec des expériences de travail difficiles et le diagnostic reçu souvent dans l’enfance. C’est pourquoi, même si vous choisissez de ne pas en parler, nous vous suggérons d’obtenir de l’aide pour mieux comprendre l’impact de votre diagnostic à l’âge adulte et connaître des trucs pratiques pour éviter les problèmes.

Obtenir un accompagnement

Chercher un emploi avec un TDA/H peut représenter un énorme défi. Organisation, nombreux refus, tâches ennuyantes et répétitives, etc. Vous avez besoin d’une stratégie. Pour vous stimuler dans votre recherche d’emploi, vous encadrer, vous fixer des étapes à court terme et vous encourager, faites appel à un de nos conseillers. De plus, n’oubliez pas de le mentionner si vous rencontrez une conseillère en orientation, le choix de carrière est une étape primordiale pour éviter d’être mis en échec continuellement sur le marché du travail.

Pour de l’aide dans votre démarche afin d’obtenir des accommodements dans votre milieu de travail, en savoir plus sur le TDA/H et être outillés pour améliorer vos méthodes de travail, communiquez avec l’Association Panda Saguenay-Lac-St-Jean.

 

Sources :

https://www.coulditbeadhd.ca/fr/

http://www.jobboom.com/carriere/deficit-de-l-attention-au-boulot/

http://tdahmonamour.telequebec.tv/emissions/3/adulte

» Archives